Jeudi 27 septembre : défendons l’enseignement professionnel public !

Le ministère prévoit une baisse drastique des heures d’enseignement dans les lycées professionnels.

C’est une attaque majeure contre la qualité des formations professionnelles délivrées et les perspectives de poursuites d’études.

Réforme de la voie professionnelle : baisse horaire dans les matières générales et professionnelles.

 

Depuis les annonces du Ministre en mai, c’est silence radio du côté de la rue de Grenelle.

Il y a pourtant urgence à ce que les personnels connaissent le projet précis : quels moyens de dédoublement ?

Quel avenir pour la Prévention Santé Environnement (PSE) et l’éco-droit, pour la filière Gestion Administration ?

Dès la fin octobre, le ministère va rendre ses arbitrages pour la loi de finances.

Suppressions de postes de PLP

 

En bac pro, c’est 9 à 11 semaines de moins d’enseignement.

Cet appauvrissement de la formation est inacceptable : les élèves et les personnels ont besoin d’un projet qui va dans le sens d’une élévation du niveau de la formation !

Les modifications des grilles horaires vont entraîner plusieurs milliers de suppressions de postes dans toutes les disciplines.

La CGT Educ’action a œuvré à construire une réponse unitaire la plus large possible.

Deux courriers communs ont été adressés au Ministre.

Face à cette attaque contre les lycées professionnels et à l’absence de réponses précises du ministère, la CGT Educ’action appelle les personnels à se mobiliser.

Toutes les informations dans notre 4 pages voie pro sept 2018

 

Mots-Clés : #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire