CGT Educ'Action Limousin

Nos revendications

Pour la fin de la précarité dans les Greta

 

Définir un seul employeur pour tous les personnels des Greta : l’Etat.

Améliorer les conditions de travail par un cadrage national afin d’établir un traitement identique sur l’ensemble du territoire et de mettre fin à la véritable jungle qui existe actuellement avec des traitements différents dans chaque académie.

Raccourcir les délais d’accès à la CDisation

Certains GRETA recourent à des compressions de personnels pour maintenir l’équilibre financier et verser des Indemnités des Personnels de Direction et de Gestion (IPDG).

Il faut supprimer les IPDG et rémunérer le travail effectif par des Indemnités pour Missions Particulières (IMP).

 

Pour les personnels enseignants

  • Un contrat d’enseignant pour tous les coordinateurs/coordinatrices et les animateurs/animatrices de Centre de Ressources
  • En matière de temps de travail, un traitement identique des non titulaires et des titulaires comme en formation initiale : pour tous, des contrats à 648 h de face à face pédagogique par an.
  • Revoir le maximum hebdomadaire de 28h qui représente en fait entre 56 et 60 heures de travail par semaine.
  • Application du coefficient 1 pour toutes les heures enseignement des formateurs
  • Pour la prise en compte des 35h, application du coefficient 0,51 à toute action périphérique dont les heures de coordination
  • Prise en compte dans le temps de travail du temps de trajet entre 2 lieux de travail

 

Pour les Conseillers en Formation Continue (CFC)

Revalorisation de leur indemnité de sujétion

 

Pour les administratifs

Passer à temps plein ceux qui sont à 70 % (L’article 84 de la loi travail le permet)

Pour une reconnaissance de nos métiers

 

Défense d’un statut de fonctionnaire ainsi qu’une amélioration et une harmonisation nationale des salaires

  • Revalorisation générale de nos indices
  • Application des mêmes grilles et mêmes modes de rémunération à tous
  • Titularisation de tous les contractuels sur poste permanent (personnels enseignants, administratifs et CFC)

 

Les Greta dans l’Education Nationale : mise en place d’un réel Service Public de la Formation Continue

 

Plus qu’une mission « normale » de l’Éducation Nationale, le réseau des Greta doit déboucher sur la mise en place d’un réel Service Public de la Formation Continue de qualité, accessible à tous et au plus près des usagers.

Il est nécessaire de mettre en place un Établissement Public permettant la coopération de l’État et des collectivités territoriales.

 

Non à la régionalisation des Greta : arrêt des fusions

Il faut sortir les GRETA de la logique concurrentielle dans laquelle ils sont actuellement.

Non à la marchandisation de la formation !

 

Imprimer cet article Télécharger cet article